Combinox 66 + samba 57+ salsa 75

Aller je me lance pour la restauration de mes 2 combis split.

le 1er que beaucoup connaisse est mon fidèle 13 fenêtres de 66 rose et blanc que j’ai acheté en 93.
Suite à un malencontreux tonneau en 2001 il est un peu vrillé…
de plus la corrosion a fait son œuvre et les sous bassement sont complètement cuit.
bref tout ce qui n’est pas rouillé est tordu, et tout ce qui n’est pas tordu est rouillé.
corsica2011_1131

le 2eme est un 11 fenêtre de 57, ex ambulance en provenance du Portugal.
je l’ai acheté en 2001, mais il n’a jamais bougé de mon garage est sert de stockage pour mes pièces
il est relativement sain.





le 3eme est un 23 fenêtres de 60 que j’avais acheté en suisse en 96.
il était tellement cuit que je n’avais récupéré que la partie haute et la face avant
le reste il ne restait que les croisillons, il n’y avait plus de tôle, mais bon pour les 200Frs de l’époque j’ai pas chipoter.


notez l’équipage 36 fenêtres…

hop tout le monde au sec dans la maison qu’on vient d’acheter en 2001

donc historiquement j’ai eu mon 66, ex tôlé,
trouvé dans un champs à Rognaix (73) à 10 km de chez moi par mon pote mickaël


il pourrissait tranquillement dans l’herbe, rempli de ruches et de nids de guêpes qui en assuraient la sécurité. Les petits enfants du proprio montaient sur le toit par la roue de secours, et sautaient sur le toit pour s’amuser, bilan, un champs de patate là haut.

j’ai fais toutes ma vie d’étudiant fauché avec.

avec les potes en DUT génie mécanique, on s’éclataient comme des dingues avec ce tacot, à 8 dedans, j’avais mis 2 carbus doubles corps, je niquais les GT Turbo au démarrage… avec une déco hippy, je faisais sensation sur le campus de Grenoble

tous les été, je bossais dessus


il était bien pourris, et rappelons le, peu de pièces étaient dispo, serial kombi n’existait pas, internet en était à ses balbutiements.

les 2 bas de caisses était cuits

j’ai tout sablé dedans, dessous, une mort lente

malheureusement on faisait peu de photos à l’époque, développer coutait cher

notez les conditions à l’africaines pour bosser

mais bon, avec de la motiv, j’ai sauvé la camionnette

un soir en déposant mes potes au centre de Grenoble, un taxi (le frere de bruno sabby)
m’a fait une belle queue de poisson.
1er carton

c’est pour ça qu’après la face avant est en apprêt
Les flics ont secoué le cocotier, et le taxi à payer le carrossier

dites bonjour à Destrobus, c’était pour le mariage du chef du club des têtes droppés.

les concentres, un peu dans le désordre désolé.
chateau d’oex


1ere édition de doussard

ici la premiere édition de Méaudre
à ma droite, le 21 fenêtre de Pierre Fromaget, à gauche le 70 de Christophe Bouzon de Tignes

j’ai ensuite trouvé une épave de 67 11 fenêtres acheté 500 frs pour la pièce.
en prévision de greffer le toit, car mon toit de tôlé était cuit


400frs de plateau plus tard, il était chez mes parents.
le chauffeur m’a dit : j’ai jamais eu une telle merde sur mon plateau…
qu’est ce que tu veux faire avec ça ?
les 4 roues étaient bloqués, il a dû reculer, mettre un gros coups de frein, et vite un coup de 1ere pour jeter le bus par terre.
on voie les traces dans l’herbe.

évidement j’ai pas pu m’empêcher…tout petit déjà !

Avec Patrick Collados de Nîmes (21 fenêtres de 66) à la rescousse

Avec l’aide de Pierre Fromaget (21 fenêtres de 65) on a attaqué le chantier à son boulot, il était apprenti à l’EDF, en maintenance


démontage des ouvrants, grippés à mort.
notez le moteur T4 2 litres

peur de rien, devant chez mes parents, au bord de la route, j’ai découpé mon split

oui c’est une manie chez moi.

là faut y croire.

J’ai le sourire, mais j’en menait pas large

hop, vite je resoude un morceau, c’est bon pour le moral, ça se reconstruit.

Avec mon père (mort en 2000, ça fait drôle de le revoir, j’'ai son âge aujourd’hui en 2022)

donc par la route (2km) on fait les va et vient pour souder le toit au boulot de Pierre.
pratique ce pont élévateur.

17h plus tard à deux, le bus était sauvé

mais c’était pas fini
le temps de rentrer…par la route, assis sur un basting.

pas le temps de laisser la disqueuse refroidir

12 fenêtres

13 fenêtres (j’ai découpé les morceaux du vieux bus camouflage des frères botter de Chambéry pour ceux qui se souviennent)
aller un petit hommage à ce pauvre combi qui était infernalement bas

Donc des morceaux se sont retrouvés sur mon bus, rien ne se perd sur un split

j’avais racheté le découvrable des frères botter, j’ai donc décidé de l’installer

faut renforcer le toit

Mon ami Pierre dans ses œuvres, un type extra qui bosse super bien.

crevés mais heureux

Mais voila, maintenant faut peindre, et j’ai pas un rond.
ni une ni deux Pierre me prête 1000francs pour acheter le mastic et l’apprêt.
de retour chez mes parents, la fastidieuse corvée de ponçage peinture



quel beau garage, le tout sur un lit de sable

Mais la rentrée scolaire approche, il faut remonter et il roulera comme ça pendant un an.
ici l’inspection avec Sebastien Soldat (67 verte) à la photo et Stéphane Ségura (1302grise)

l’été d’après, on redémonte avec pour objectif d’être à Menton
on voulait peindre nous, mais mon voisin, nous voyant faire a eu pitié de nous,
" allez cassez vous les gamins, laissez moi faire"

trop content

le meilleur moment

on remonte tout

pas le moment de rayer la peinture, on est vendredi matin, ce soir, on sera à Menton sous les cocotiers.

parie tenu (la photo est l’année suivante, sûrement 1998-99 car Françoise est déjà là au volant et il y a les pare chocs US

beauduc

le bus est à son apogée

Mais un soir de 1999 que Françoise conduit le combi, on prend la sortie d’autoroute…un camion devant s’arrête, et se tape une marche arrière, Françoise ne trouve pas la marche arrière, et paf, le camion nous recule sur 50m, il s’était trompé de voie, Françoise ne voudra plus jamais conduire le combi

c’était un italien, pas de constat…on a fait ça sur un papier libre.
bref 9 mois de tracasseries administratives plus tard, l’assurance paye les 16000Frs de réparation, et mon bus hérite d’une des dernières face avant NOS de France.



j’ai utilisé ce temps pour détailler la mécanique

polir les jantes

faire la sellerie tout seul

Mais rassurez vous on s’est mis à deux pour faire Arthur né en 2000.
il est pas vieux là :

sur ce, je trouve le 23 fenêtres en vue de greffer les jolie vitres de toit qui me faisait rêvé depuis longtemps.
avouez que c’est tentant :


un jour peut être je ferais la greffe.

janvier 2001 je plante le bus dans une courbe pleine de gasoil, le bus est vrillé mais moi indemne, ouf.


j’ai d’abord couché le bus sur le coté conducteur, fait une toupie, il est remonté sur ses roues en marche arrière, à monté un trottoir et a taper le bout d’une murette, en plein sur le moteur, ça a levé l’avant du bus, qui est retombé sur le coté passager, en tapant fort sur la roue avant, ce qui a tordue les bras de demi train avant

misère, mais le moteur tourne toujours

oui le goudron de la route m’a retourné la gouttière et rayé le toit

à la fin de la cabriole, le bus s’est couché coté passager, l’arrière sur le trottoir, l’avant sur la route.
ça m’a vrillé le bus de 10 cm

notez le carrossage, mais la jante n’a presque rien, solide les vrais Fuchs en 14

Je me met donc en quête d’un bus petit hayon pour y greffer le toit complet de 60.
je dégote sur vw mag le 57 pour 10000 frs en haute Savoie.
mon collègue Rémi Mercier passe me voir, regarde le 66 tout tordu et me lance :
bah, après ce que tu lui a déjà fait, t’es plus à ça prêt, retape le.
mwai ?
aller hop je le redresse à la va vite sans prétention et je roule depuis comme cela
vu qu’on a acheter une maison, avec beaucoup de travaux, j’ai besoin d’un utilitaire pour trimballer la merde


partir en vacance avec les merdeux, même si parfois on a fait de belle rencontres

ha miss corse reste un grand moment


dure le reveil, notez les volets de l’armée suisse et les gosses trop mignons

Angélique est née en 2006
elle aussi à passé sa vie dans mes vw

c’était où ça déjà ?


vous pouvez le voir dans tout les comptes rendu des alpes combitour.








entre temps, je me suis fait un garage de rêve avec pont ciseau, TIG-MIG et tout ce qu’il faut.
Donc on y va.
j’ai même ajouté un karmann cab en 2006 pour passer le temps




mon grand frere au volant avec ses gamins au retour de l’école, ils m’en parlent encore

là en 2007 avec Pierre Fromaget et mickaël, celui qui m’avais dégoté le 66

a+
Davy

2 « J'aime »

effectivement, ça manque un peu de photos…

du coup, lequel va hériter du toit deluxe?

l’ex tolé? tant qu’a faire…

pis comme ça tu remet l’autre en ambulance :grin: , je kiffe les ambu :sunglasses:

C’est le 57 qui récupère le toit de samba.
évidement !
pour les incultes du 63, le hayon d’un 60 est 22cm plus petit qu’un hayon de 66


que veux tu que je fasse avec une ambulance ?
de toute façon il ne subsiste aucune pièce spécifique.



le seule truc qui se voie c’est la réservation à la base du hayon.
le hayon à été remis dans le sens classique.

y a plus qu’à :

Alors à l’époque, le programme était de récuperer le toit du 57 pour le greffer sur le 66
comme ça j’en profite pour le dévriller.
je pointerai le toit du 60 sur le bas du 57, et on vera plus tard pour le finir

faut déjà vider le 57 qui est plein jusqu’au toit, de moteurs, boites, et autre pièces destinées à être remontés tous mes tacots.

la classe davy ! il le merite ce combi !
t as jusqu au mois de mai…top chrono !! :grin:

ben s’ais pas… trouver les accessoires pour la compléter…

:grin:

:laughing: :smiley: :grin:

viiiiiiiiiiiiiiiite les photos :sunglasses:

Bon le post est deja pourri… Bravo les gars, bel esprit !!
La quiche ne pouvant pas disquer, souder, limer, tracer ses pieces inox, et jouer avec imaeshack, on va venir au secours des copains…
Quand à Onskalou, il est en mode Onpleureou d’avoir raté sa jean’s a restaurer :grin:
Aller place au tofs
on part donc de ça





… une bonne base un peu vrillée par quelques tonneaux… mais une bonne base de 750 kg, dont 300 de sable et 100 de rouille…Normal qu’il consommait rien… :sunglasses:
Des safaris partout… même dans les longerons et les planchers…





suite demain (Davy, envoi la suite !! :wink: )

Je prend la deuxième Djoul si tu partage :grin:

Pas trop abimer pour avoir fait un tonneaux…
pour les safaris dans les longerons on les trouve ou? Sk? :grin: :grin: :grin:

Bienvenu

Ah ben voilà enfin une bonne idée de partager cette aventure !
Parce que pour l’instant, la quiche en info étant occupé à souder, couper, dérouiller, meuler, mesurer (pas forcément dans cet ordre !), il n’a pas eu l’occasion d’envoyer des photos autrement que par mail à quelques locaux !
On vous promet du lourd en tout cas !

Ah j’ai raté cet épisode, il s’est passé quoi ?

ps: Dom, si tu remontes dans tous les mails du Davy, tu as déjà pleins de photos ! Il manquait juste le « avant » pour qu’on puisse voir l’évolution jusqu’au « après », dans quelques moi…

warfff vous me faites rire les gars, c’est ça que vous appelez de la rouille et des trous vous :question: petit joueur :grin:

quand à toi djoul, salaud, maintenant j’ai vraiment les boules d’avoir vendu mon ambulance de 63 :cry: :slightly_frowning_face: :cry: mais j’avais pas ces options moi dedans :imp: :imp:

bon maintenant qu’on a bien pourris le poste, faut continuer à nous balancer un max de photos les gars, on aime bien ça :grin:

D’un autre côté, dis-toi que ce sont des photos telles qu’elles étaient à l’époque en 63 ! Cinquante ans plus tard, elles ont du prendre un peu de choucroute de ci de là elles-aussi… :grin:

Vous inquiétez pas pour le niveau du boulot. Les trous sont pas impressionnants peut être, mais attendez un peu de voir la suite des images… J’dis ça j’dis rien !

:laughing: :laughing: :laughing:

bonne idee Dave, je te souhaite une bonne resto , comme toit tu met ce que tu veux mais garde l’ouverture sinon les gones seront pas content :wink:

18 septembre 2014

« j’ai donc commencé la resto du 66
pour l’instant démontage, je bosse dessus tout les soir et le matin tôt le we.
La maison reste prioritaire,
hier j’avais pris ma journée, j’ai fais de l’isolation, et après hop, je démonte un truc sur le bus.
Le week end du 4/5 octobre, ma locataire ne sera pas là, donc ça sera week end disqueuse.
fait chier elle habite juste au dessus et passe son temps à lire du latin au calme.
elle a pas de TV bien bruyante.
Par contre toute les pièces que je démonte, je sais pas où les mettre, ça prend vite de la place.
autre chose, je trouvais que mon Tig soudait pas terrible et qu’il pompait du gaz comme un malade.
en bricolant la torche , je me suis aperçu que la gaine était fendu et ça faisait une méga fuite…
voila les nouvelles du front »










19 septembre 2014

« Accrochez vous c’est chaud ! »
un coup de karcher 170 bar et d’un coup on voie la misère.





19 septembre 2014

la suite…





xx septembre 2014

« hier soir j’ai descendu le toit de 23 et j’ai fais les tracés de découpe.
cet aprem je coupe.
depuis le temps que je le fait toute les nuits dans mes rêves, ça y est.
aller faut y croire. »













Salut happydaily,

Bon courage :wink:

Philcox 09

xx septembre 2014

« salut les filles
alors ce week end, j’ai bricolé un peu.
j’ai préparé le toit de 23 fenêtres pour la greffe.
traçage et découpe.
la soudure sera sous la baguette tour de caisse.
je récupéré le morceau coupé pour mon 66 »

la suite…
Préparatifs, mesures…! :grin: