Refaire une toile WEStFALIA en HOMEMADE

Au moment où tous le monde cherche les bons plans pour acheter une toile, nous nous sommes poser la question de savoir si une toile peut être être refaite en HOMEMADE avec un prix de reviens assez minime. Notre toile étant déchirer et toute rêche, le remplacement devenait inévitable, Regardons déjà la faisabilité de la chose, l’épaisseur de la toile d’origine permet d’être cousu avec une machine asses simple, pas besoin d’avoir le dernier cri avec les aiguilles spécial, pas comme le cuir……. Donc OK on peut le faire alors reste a etre méthodique et avec du temps ça peut être fait car nous ne sommes pas de la partie.

Donc démontage de l’ancienne toile qui a bien vécu, pour patron. On démonte la toile du bus, on l’étale et on découd toutes les coutures et on observe comment tout ceci est cousu. Tout est en double couture sur une espèce de pliage pour renforcer. On prendra le même principe pour refaire les nouvelles.

Donc une fois tout les morceaux séparés, on prend les mesures et on calcul combien de mètre de tissus.
Il faudra donc au total 7m de tissus avec une largeur de 1.50m (ce qui est vendu en général) a 3€ le mètre ça nous fait 21€ de tissus. Le tissu étant acheté dans un petit magasin de Meaux qui vends des tissus en genre discount. La toile est utilisée pour refaire des tonnelles, auvents ETC…. avec un petit revêtement en plastique au verso donc étanche aux dire des vendeuses……

Avec ceci on prendra une grosse bobine de marron pour faire les coutures, et de la toile pour faire les moustiquaires (on prendra l’option de 3 moustiquaire pour pouvoir aéré la lit en haut avec des cotes de 50 de haut et 150 de long (une fois qu’on y gouter…) et donc les 4 fermetures éclair, pour celle de devant on reprendra celle d’origine. Donc total des achats: 50€ tout pile.

On déroule toile et on met l’ancienne dessus pour tracer les découpes, on tracera large dans un premier temps.

Une fois tous les morceaux tracé, il faut couper le tissu, nous avons choisis de couper le tissu avec une marge de 2 cm afin de faire un ourlet tout autour pour solidifier les points de fixation et éviter qu’il se tire et se déchire au bord. Donc première étape est donc de faire les ourlets, ceci uniquement en haut et en bas, aux lignes de fixation sur le toit et la rehausse, On laissera les parties a coudre avec les autres morceau libre, ces partie seront couper au bord de traçage et repéré.

Une fois cette opération faite, nous passons a la découpe des fenêtres, donc pour les coté, nous avons prix des cotes a la louche, en faisant des essais de taille. Nous avons retenu en ouverture pour les coté: 50 de haut et 150 de long (ça tombe bien c’est des cotes standard pour les fermetures éclairs;;;:wink:

Donc on coupe un morceau de tissus avec ces cotes de bases et en ajoutant de la marge pour faire les coutures. On place tout de petit monde en place aves des épingles et on trace la découpe de la toile.

Ça commence a faire de l’épaisseur quand même.

Un fois fait, on replis les bords, on épingle et on coud le bas (car en bas de l’ouverture, il y a tous les tissus qui sont fixe) puis on couds la moustiquaire avec la partie fixe de la fermeture éclair sur la partie fixe, et enfin la parie mobile avec sa fermeture éclair.

Et voilà un coté de fini.

Pour le devant, nous avons décidé de reprendre la forme d’origine et pour ceci de reprendre la fermeture éclair d’origine car elle a une forme bien spécifique. Par contre l’accès en terrasse sera condamné la moustiquaire sera fixe dorénavant.

Ceci avec la même méthode que les coté.

Reste à coudre les morceaux les uns aux autres, selon le type de coutures d’origine, donc un pliage des toiles avec une couture par-dessus tous ça (pas facile a expliqué, le démontage de votre ancienne toile vous aidera pour apprécier ceci)

Ensuite, on remet le bourlet plastique du bas:

Et voilà une toile prête à être installer sur le bus, reste a trouver une belle journée ensoleillé pour faire ça:

Bon il ne fait pas trop moche pour attaqué ça, donc on y va……

Le principe de remontage est expliqué sur le post en question, il y deux méthodes celle où l’on commence par le bas avec les agrafes visible en haut et celle qui reprend le principe d’origine qui commence par le haut pour tendre en bas. La première toile que j’ai faite j’ai pris la seconde. Et bin là, je commence par le bas car je vais habiller le toit par la suite et donc les agrafes ne seront plus visibles.

On pose donc déjà le rail du bas avec la toile.

Jusque là ça roule, en plus, en remettant le bourlet plastiques d’origine, ça nous a permis de voir si la nouvelle toile était bien aux cotes……

Une fois ceci fait, nous attaquons le haut, il faut donc caler le toit pour pas qu’elle soit tendu a son maximum, avec une cale qui sera positionner sur le devant et le système juste avant la point haut.

Je ne vais pas refaire le post de principe de pose de la toile donc je vous mets les photos comme ça.

On n’est pas bien là hein tintin


Et voilà ce que donne une toile en homemade pour un totale de fourniture (tissus,fils, moustiquaire et fermeture eclair) de 50 euros et une semaine plus tard.