refaire ses meubles

Bonjour à tous,
Nos combi ont souvent eu une longue vie mouvementé avant de tomber entre nos mains. Cette longue vie laisse souvent des séquelles sur l’équipement intérieur. Le mien n’a pas échappé à la règle, et lors de la restauration de celui-ci, le problème du placage abîme s’est vite posé.

Eric, un bon copain menuisier venu voir le combi, me dit que mon placage est vraiment très abîmé et qu’il vaut mieux le refaire entièrement. Oui, d’accord, mais comment ? :astonished: j’y connais rien moi !
Ben finalement l’opération n’est pas vraiment compliquée, mais est assez longue et nécessite un peu de matos tout de même.
Voici mon expérience dans ce domaine, si j’y suis arrivé, tout le monde peut en faire autant !

Ce qu’il faut:

  • Une Griffe à carbure pour découper le placage.
  • Une défonceuse ! :open_mouth: sous ce nom barbare, se cache la machine qui servira à mettre le placage au dimensions du meuble… les photos plus loin seront plus parlantes. Mon pote Eric ma prêté la sienne, ce qui m’a évité dans acheter une. Au pire, on en trouve a partir de 40-50€.
  • Une fraise à affleurer pour la défonceuse
  • Un décapeur thermique
  • Une ponceuse
  • une règle métallique, un peu de papier à poncer et bien sur de la colle Néoprène en pot à étaler à la spatule (généralement fournie avec le pot)

1ere étape: prendre les mesures de vos meubles panneau par panneau. Il faut toujours rajouter 2 cm à vos cotes. Par exemple si votre porte de frigo fait 80x40, notez 82x42. la pièce de stratifié doit toujours être plus grande que la partie à recouvrir.
additionnez la surface de tout vos panneau pour obtenir la surface nécessaire à acheter.
Dans le cas de mon Westy et de son équipement Malaga, j’ai acheté deux plaques de 4.100 x 1.300 x 0,8 mm, soit une surface de 10,6 m2. J’ai refait tout les éléments et j’ai eu du rab pour faire le meuble de plafond au dessus de la banquette arrière, et il m’en reste encore au cas ou j’ai a refaire une pièce.
Pour info, voici le stratifié qu’on a choisi. Attention, ce n’était pas celui que l’ on avait choisi sur échantillon. l’échantillon, une fois vu en vrai sur une grande plaque, ne nous plaisait plus. On a donc choisi notre modèle directement sur une vrai plaque. Il est à peu près de la même teinte que le placage westy original, mais les nervures sont plus prononcées. Apres c’est une histoire de gout, et il y a une multitude de références dispo.
Voici donc la référence:
http://www.duropal.com/fr/larticle/R5618/hpl
J’ai donc noté toutes les dimensions sur un plan en notant le sens des nervures du placage westy panneau par panneau. C’est important car à la découpe des grandes plaques, on évite les pertes inutiles. J’ai aussi pris un maximum de photos des charnières, histoire de tout remonter dans le bon sens…

2eme étape: le décollage du vieux placage.
On nous avait d’abord conseillé le trychlo. Ca ne marche pas bien du tout, le contre plaqué venait avec le placage et arrachait tout.


ça partait mal, on a tout arrêté. 2eme essais avec un décapeur thermique. La, pas de soucis le placage venait très facilement, je vous recommande cette méthode.

Une fois vos meubles tous nus, il faut passer un coup de ponceuse, pour enlever la colle restante sur le bois …

…et ainsi bien préparer la surface pour l’encollage.

pour enlever les contours en plastique, il faut virer les agraphes…

et passer un tournevis entre le bois et le plastique.

Vos meubles sont prets ? allons y pour la découpe des panneaux.

3eme étape: Notre copain Eric nous a découpé les plus grandes pièces à la machine. Notre plan avec le sens des nervures à bien servi à ce moment la. Dès que la découpe d’un panneau est faite, notez son emplacement final avec un adhésif pour s’y retrouver par la suite… il y a un paquet de panneaux à traiter et certains ont quelques cm de différence… on a vite fait de se planter !

Pour les petites pièces, la griffe à carbure est très efficace. Ici, c’est bibi qui s’y colle. super concentré :grin: ! mais il vaut mieux l’etre, car si la griffe dérape, bye bye le panneau, c’est rayé, c’est foutu, kaput ! :cry:
la règle métallique sert de guide. Il faut griffer le placage en plusieurs passages, puis soulever une des deux panneaux. il doit casser net à l’endroit de la griffure. s’il résiste, repasser la griffe.

Le mieux est de commencer avec les petites pièces, comme la façade du tiroir ou le dessus de l’évier, pour se faire la main.

4eme étape: l’encollage des surfaces et le collage des panneaux. Nous préparons ici le collage du panneau latéral du meuble évier-penderie. Le mieux est d’être à deux pour l’encollage et la pose. Chacun fait sa partie, comme ça le temps de séchage de la néoprène est identique pour les deux parties.

Il faut étaler la colle de façon uniforme à l’aide de la spatule. Il faut en mettre partout, même si cela déborde un peu.

Puis présenter le placage sur le meuble… sans le toucher. la néoprène agit instantanément ! les deux centimètres supplémentaires sur la mesure sont utiles à ce moment, pour centrer plus facilement le panneau et avoir une petite marge.

Une fois le panneau posé, il faut appuyer fortement sur toute la surface. En se servant d’un chiffon doux, on appui partout et surtout sur les bords du panneau.

5eme étape le passage de la défonceuse pour affleurer le placage.
Il faut donc monter la fraise à affleurer sur la défonceuse. Cette fraise va venir s’appuyer sur le bois grâce à un roulement à bille.
voici une fraise à affleurer, c’est peu être plus parlant:
http://www.hmdiffusion.com/Fraises-a-affleurer-11-2525-p.htm

il ne reste plus qu’a faire le tour de votre panneau. Il faut bosser avec un masque de protection… on en prend plein la tronche !

la porte de la penderie en cours d’affleurage:

et un gros plan du travail. propre non ?

quand la partie à affleurer se trouve au centre d’un panneau, il faut d’abord faire un trou assez gros pour pouvoir passer la fraise.
comme ici sur le placard qui vient au dessus de la banquette arrière.




puis on passe la machine

et le tour est joué

Il ne reste plus qu’a remonter les plastiques et les poignées


et remonter le tout dans le combi !

Voila, c’est fini. L’opération est tout de même assez longue quand on traite tout les meubles d’un combi. Mais franchement, c’est à la portée de tout le monde.
A+
Jean Mi.