POULIE CHAUDE

BONJOUR

LE BIBI TOURNE COMME UNE HORLOGE, LE MANO D’HUILE N4INDIQUE PAS DES TEMPERATURES FOLLES 90 100

mais très vite en peu de km je trouve que mes poulies sont bouillantes ainsi que la jauge a huile.

j’ai trouvé que mon huile sentais l’essence…changement de la pompe a essence plus vidange, reglage culbu, allumage carbu ok

mais je remarque que cela semble perdurer…d’ailleurs je doute que mon huile n’est pas repris un peu d’essence…

j’ai demonte la partie haute du carbu pour mater le pointeau, il semble faire son taf pas bloquer…

si vous avez une idée…

il marche et demarre nikel…trip au portugal cet ete sans soucis… rien dans la turbine…

aussi cylindree et segment ont 2 ans

chris

Pour la chauffe des poulies, bof, rien d’anormal, enfin, vérifies bien l’étanchéité entre le haut et le bas moteur: joint mousse

Pour le carbu, j’ai monté ceci:
Sachant que le réservoir du combi est bien plus haut que le pointeau des carbus… comme sur les motos…

Donc, afin d’eviter de remplir le carter d’essence si l’un d’eux se fasse remarquer, je me décide de faire comme les motards, pose d’un robinet…

image introuvable

Celui provient d’une Suzuki 500 GSE, il a comme particularité d’étre indépendant, (il n’est pas fixé sur le réservoir)
son fonctionnement est simple: 3 positions, marche normale, réserve, et by-pass, et surtout, la commande par la dépression du moteur

Montage dans le compartiment moteur:

L’entrée normale est obturée, une durite venant du réservoir se branche sur l’entrée « réserve », un filtre est placé juste avant, la sortie de la vanne allant vers la pompe essence, et un petit tuyau commande la vanne venant du circuit de dépression du moteur, et de ce fait la vanne s’ouvre dès le démarrage du moteur

Donc, le levier sur la vanne permet 3 fonctions:

  • fermé
  • Ouvert avec la depression du moteur
  • ouverture directe

Création d’une prise de dépression sur le collecteur:

une vue de la vanne image introuvable

et ça fonctionne vraiment bien!

Guy